Rencontre bear, site gay bear : comment faire ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Au sein de la communauté gay, on retrouve plusieurs « tribus », des groupes d’individus qui ne se retrouvent pas dans les standards physiques de la population gay « traditionnelle ». Si nous pouvons citer les « cuirs », qui sont les représentants de la virilité extrême, nous pouvons également mentionner les Bears, une sous-communauté qui va nous intéresser ici, dans ce guide. Quelle est l’origine de la tribu Bear (ou Ours en Français) ? Qu’en est-il de la communauté Bear en France et surtout, comment faire une rencontre gay avec un Bear ? Trouvez ici toutes les réponses à vos questions, concernant les hommes gays et poilus !

Rencontre gay : les origines controversées de la communauté Bear

Lorsque l’on fait référence à la tribu Bear, nous parlons en réalité des gays qui ne se reconnaissent pas dans les standards de beauté traditionnels de la communauté gay, et qui souhaitent faire valoir leurs atouts typiquement masculins. En d’autres termes, la tribu Bear se place en opposition, face aux injonctions de féminisation des hommes homosexuels. Ce mouvement, qui a vu le jour aux États-Unis dans les années 1970, fait l’objet de nombreuses hypothèses concernant ses origines, que nous allons vous présenter. 

  • La naissance du mouvement Bear, en réponse aux critères de beauté des magazines LGBT : d’après cette hypothèse, la communauté Bear se serait créée suite à l’impossibilité pour les hommes poilus, en décalage avec les critères de beauté gay, de s’intégrer à la communauté des gays musclés et bien dessinés. 
  • La naissance du mouvement Bears impulsé par la communauté cuir : comme nous l’avons expliqué précédemment, la communauté cuir désigne les gays ultra-virils, affichant des corps aux caractéristiques très masculines. D’après certains spécialistes, ce serait eux les instigateurs de la tribu Bear. 
  • La naissance du mouvement Bear chez les ouvriers américains : comme nous allons le voir un peu plus tard, en France, ce sont les ouvriers qui ont popularisé les physiques Bears et sont à l’origine de la création de cette communauté en France. 

Les standards Bear : faut-il absolument avoir du poil ?

Lorsque l’on évoque les hommes appartenant à la tribu Bear, nous faisons généralement référence à des individus poilus ou barbus. Cependant, il n’est pas forcément nécessaire d’afficher une pilosité importante, pour intégrer la communauté Bear. En effet, cette tribu accueille tous les gays en décalage avec les canons de beauté homosexuels plus féminins, c’est-à-dire les corps imberbes, fins et musclés. En d’autres termes, la communauté Bear accueille également des hommes ronds, petits, minces ou maigres, etc. C’est vrai, il n’est pas forcément nécessaire d’être particulièrement viril ou poilu, pour faire partie de cette tribu qui s’est un jour sentie exclue de la communauté gay. 

La communauté Bear en France est créée dans les années 1990

En France, ce sont les ouvriers qui ont donné naissance à la tribu Bear. Précisons également que les gays à moustache appartenant au milieu cuir ont eux aussi participé à la création de ce mouvement. Aujourd’hui, dans l’Hexagone, depuis les années 2000, les Bears forment une communauté unie, soudée, dont l’activité associative est particulièrement intense. D’ailleurs, dans la capitale et les grandes villes de France, on retrouve de très nombreux établissements ouvertement Bears (des bars bien sûr, mais aussi des clubs et des boîtes de nuit où se rencontrent des hommes poilus). Il existe donc un lien fort entre les différents individus qui composent cette communauté. Nous verrons un peu plus tard, dans cet article, comment faire une rencontre gay avec l’un de ces « ours ». 

D’ailleurs, en France mais aussi aux États-Unis, les gays de la tribu Bear se regroupent sous un emblème, celui de la patte d’ours. Cette communauté possède également son propre drapeau et, depuis une vingtaine d’années, des sites de rencontre gay spécialement dédiés au plan cul entre Bears. Nous aborderons ce sujet un peu plus tard, dans cet article. 

Les dissensions au sein de la communauté Bear ? 

Si, de manière générale, la tribu Bear est une communauté unie, il existe toutefois des dissensions entre les différents individus qui les composent. À la naissance du mouvement, tous les membres étaient accueillis comme ils étaient, avec leurs particularités physiques, leur barbe et leur pilosité plus ou moins importante. Mais, lorsque la communauté a grandi, des tensions se sont créées. C’est vrai, encore à l’heure actuelle, il existe des Bears qui rejettent certains membres du mouvement, en raison d’une pilosité insuffisante, ou d’un physique pas assez viril. De plus, se revendiquer Bear est aujourd’hui devenu une tendance, un aspect marketing utilisé par certains clubs pour attirer plus de visiteurs. Néanmoins, malgré ces travers, la tribu Bear reste une communauté bienveillante au sein de la grande famille LGBT. 

Mieux comprendre la terminologie de la communauté Bear

Vous souhaitez vous intégrer à la communauté Bear, ou faire une rencontre gay au sein de cette tribu ? Dans ce cas, maîtriser les différents termes employés par ses membres est essentiel, pour s’y faire une place. Voici donc quelques notions à savoir, avant de participer à un événement Bear : 

  • Big Bear ou Chubby désignent un gay poilu en surpoids. 
  • Cub désigne un jeune Bear souvent rond. 
  • Chaser est un Bear ayant une vie sexuelle très active. 
  • Daddy désigne un Bear de plus de 50 ans. 
  • Grizzly est un Bear très poilu. 
  • Loutre est un Bear velu, mais très mince ou maigre. 
  • Muscle-bear est un Bear poilu et musclé. 
  • Panda est un Bear d’origine asiatique. 
  • Polar Bear est un Bear avec des poils gris, blancs, ou poivre et sel. 

Plan cul gay : où et comment rencontrer des hommes Bear ? 

Vous êtes attiré par les gays virils, ou avez vous-même une pilosité développée ? Vous recherchez une rencontre gay avec un individu de la tribu Bear ? Dans ce cas, deux solutions s’offrent à vous, pour dénicher le parfait plan cul gay et poilu ! 

  • Les sites de rencontre Bear : solution parfaite pour les timides ou les plus pressés, il existe aujourd’hui de très nombreux sites de rencontre gay dédiés aux plans cul entre Bears. 
  • Les clubs et bars Bear : fréquenter un établissement ouvertement Bear est l’option idéale pour faire un maximum de rencontres, mais aussi pour découvrir ce mouvement bienveillant et ouvert. En vous connectant sur le site d’associations gay Bear, vous trouverez la liste de tous les établissements en France Bear-friendly. 
Partager.

A pros de l'auteur

8 commentaires

      • Bonjour comment allez-vous je suis nouveau je me decouvre depuis 2019 que j ai fait avec un mec je suis Positif nouveau gentil je me rase les poils j aime mettre des dessous féminine pour faire plaisir aux mecs et a moi aussi sa m’excite d avoir de la dentelle j ai la peau sensible comme une femme sa pourrait vous intéresser les mecs je suis parten pour une partie a trois bisous bisous

      • Pas de problème. Envoie moi ta photo si tu es sexy beau cause moi aussi je pas mal j aime m habiller en femme a la maison dans le jardin je suis Positif aime la sodomie la sucette avec la sauce qui me coule sur ma bouche comme une chiennes en chaleur je suis nouveau je veux plus de femme en emmerde qui sont toujours indisponible moi j ai pas le problème la pendent 20 je suis restée frigide s’en rapport je veux rattraper avec les hommes que depuis jeune j’avais envie et même bien habeille en femme on sortira dans la rue bisous bisous

Laisser un commentaire