Annoncer son homosexualité à ses proches

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Assumer sa sexualité est une chose. Sortir du placard est une autre. Près de 90 % des personnes qui ont décidé de sauter le pas rencontrent, en effet, des réactions négatives de la part de leur proche. Toutefois, l’on remarque que les jeunes homos et bisexuels font leur coming out de plus en plus tôt qu’auparavant. Si vous êtes décidé à annoncer vos penchants sexuels à vos amis, les membres de votre famille, vos collègues et autres, vous devez vous armer de quelques techniques et d’un minimum de préparation.

Soyez à l’aise avec votre orientation sexuelle

Faire son coming out, ce n’est pas seulement pour les autres. C’est également pour vous-même. Avant de vous dévoiler au monde, il est primordial que vous soyez à l’aise avec qui vous êtes et surtout avec votre sexualité. Si vous n’êtes pas encore certain de votre homosexualité, si vous n’assumez pas encore votre choix, attendez un peu avant de vous lancer. En annonçant à vos proches que vous êtes homosexuel, certains vont essayer de vous dire « qui vous êtes », « ce que vous devez faire » et « quel est le bon chemin à prendre ». Si vous n’êtes pas à l’aise avec votre homosexualité, les gens peuvent facilement ébranler la confiance que vous avez en vous.

Parlez-en à un ami avant de l’annoncer à la grande famille

L’annonce de votre homosexualité devrait se faire étape par étape. Même si vous êtes pressé de l’annonce aux membres de votre famille, commencez d’abord par une personne de confiance (de préférence, la personne la plus ouverte d’esprit que vous connaissez). Vous vous souviendrez, à jamais, de cette première annonce. Vous devez, par conséquent, faire en sorte que la réaction obtenue soit la plus positive possible. De plus, cette personne pourra vous soutenir dans les prochaines étapes de votre coming-out. Cela vous donnera également assez de confiance pour faire face aux autres personnes importantes dans votre vie. Par contre, si vous vous sentez plus à l’aise en l’annonçant à la famille d’abord, ne vous en faites pas, l’objectif est que vous soyez bien.

Trouvez le bon timing

Vous n’avez pas besoin d’une annonce parfaite. Par contre, vous devez faire en sorte que tout se fasse dans les meilleures conditions. Choisissez, pour cela, un endroit bien calme et isolé. De cette manière, la personne à qui vous voulez annoncer votre homosexualité ne sera ni stressée, ni distraite, ni occupée à faire autre chose. La personne à qui vous souhaitez l’annoncer demandera aussi un minimum de temps de réflexion pour bien digérer la nouvelle. Ainsi, il ne serait pas judicieux de lancer la nouvelle comme une bombe, quelques minutes avant un rendez-vous important, par exemple.

Choisissez une lettre au lieu de le dire de vive voix

Qui a dit que vous étiez obligé de faire votre coming out de vive voix ? Si certaines personnes se sentent à l’aise de le faire face à face, d’autres seront intimidées par cette idée. Pour pallier ce problème, il existe une solution : faites votre coming out via une lettre. Inutile d’écrire un long pavé. Faites seulement comprendre à la personne à qui la lettre est destinée que vous ne voulez plus vous cacher, car : vous voulez être à l’aise avec qui vous êtes réellement, vous voulez vivre librement avec vos proches, vous n’avez pas envie de vivre dans la honte et encore moins dans la culpabilité et surtout vous tenez à elle et que vous lui faites confiance. Attention tout de même, lorsque vous transmettrez la lettre à cette personne, assurez-vous que cette dernière la recevra directement.

Ne voyez pas les choses en grand

Bien que vous soyez tenté de faire les choses en grand, il est plus efficace de faire les choses de la manière la plus simple possible. Que vous décidiez d’en parler aux membres de votre famille ou vos amis, il n’est pas nécessaire de préparer un long discours sur votre orientation sexuelle. Bien sûr, vous pouvez rentrer dans les détails, mais pour que cette annonce soit efficace et prise de la meilleure manière qui est dites les choses simplement :

« J’aime les hommes / les femmes » « Je suis homosexuel(le) / bisexuel(le) », etc.

Plus vous laissez le temps coulé, plus vous serez stressé.
D’autres idées de déclarations en tout genre sur le Top 10 de Topito pour plus d’inspiration 😉

Anticipez la réaction de vos proches

Avant d’annoncer votre orientation sexuelle à vos proches, anticipez leur réaction. Dans le meilleur cas de figure, ces derniers seront compréhensifs et accepteront votre choix. D’ailleurs, dans la plupart des cas ils sauront déjà que vous êtes gay, bi ou lesbienne. Ainsi, cette annonce ne changera rien à votre relation actuelle. Toutefois, il ne faut pas se leurre. Un coming-out peut également engendrer des conflits. Regardez comment ils réagissent face aux personnes homosexuelles de votre entourage. Mais comprenez que ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas ouverts d’esprits qu’ils ne vous soutiendront pas.

Sachez quand il ne faut pas faire son coming out

Malheureusement, faire son coming out n’est pas toujours une bonne idée. Si vos proches ont émis des opinions homophobes envers les personnes homosexuelles ou s’ils sont même arrivés à être violents avec elles, il sera plus judicieux de réfléchir à deux fois avant de faire votre annonce. Même si vous en avez assez de vous cacher, il est très important d’anticiper les réactions qui peuvent entraver à votre sécurité ou à votre bonheur.

Laissez le temps faire son œuvre

Après votre annonce, vous rêvez que la vie reprenne son cours. Ce qui n’est forcément pas le cas. La personne à qui vous faites l’annonce de votre homosexualité ou votre bisexualité aura, certainement, besoin d’un peu de temps pour digérer la nouvelle. Et cette durée peut varier d’une personne à l’autre. Laissez-leur le temps qu’il faut. Ne bousculez surtout pas les choses. Prenez votre mal en patience et vous verrez que les choses seront plus faciles pour vous et pour eux. Pendant ce temps, appuyez-vous sur le soutien des personnes qui connaissent déjà votre orientation sexuelle. Avoir une personne à qui confier vos émotions est très important. Vous pouvez aussi en profiter pour continuer à faire des rencontres gays. L’attente ne veut pas dire faire une pause dans votre vie.

Partager.

A pros de l'auteur

Laisser un commentaire